Sommaire Chapitre précédent

LA BOUSSOLE

Chapitre suivant

[Terminologie] [axes de mouvements] [Géométrie de la voile] [Les tissus] [Les suspentes] [Les sellettes] [Parachute de secours] [Anémomètre] [Altimètre] [Variomètre] [Boussole]

 

But :

  • se repérer par rapport à une carte, au sol ou en vol,
  • s'orienter en cours de vol afin de bénéficier au mieux des effets dynamiques du vent météo.
  • voler dans les nuages, ce qui ne peut bien sûr arriver qu'involontairement à un pilote respectueux de la réglementation aérienne et conscient sur le plan sécurité... Attention, il est souvent illusoire de se fier à la boussole dans cette situation, en effet l’instrument vous donnera votre orientation mais ne tiendra pas compte de la dérive liée au vent météo (vol en crabe).

Principe :

Je ne vous ferai pas l'affront de vous expliquer son fonctionnement (utilisation du magnétisme terrestre), mais cependant il faut citer les deux grandes catégories d'instruments :

La boussole est constitué d'une aiguille indiquant toujours le nord, le compas affiche la direction géographique (le cap) que l'on prend. La précision est importante, car la lecture est inversée d'un instrument à l'autre.

  • pour lire une carte, la boussole est mieux adaptée,
  • pour s'orienter et prendre un cap, le compas est mieux adapté.

Utilisation :

Plutôt que de faire un cours complet sur l'azimutage, nous nous contenterons de citer les précautions d'emploi à suivre pour obtenir un fonctionnement correct :

  • près du pôle nord ou sud (à partir de 2000km environ...), toute boussole magnétique s'affole en raison de la trop grande proximité de la source magnétique terrestre. Seul un compas gyroscopique (utilisé en aviation civile) ou un système GPS pourront vous sauver dans ce cas...
  • en raison de la faiblesse relative du magnétisme terrestre, il est primordial d'éviter la proximité de toute masse métallique : pas de visée sur le capot d'une voiture, si l'appareil est fixé sur la sangle ventrale des maillons en alliage léger sont préférables .
  • veiller à éviter les frottements de l'aiguille sur une boussole plate en la tenant bien horizontale .
  • dans le cas d'une utilisation en vol, et en raison de la remarque précédente, un compas ou une boussole à boule est préférable.

 

[Terminologie] [axes de mouvements] [Géométrie de la voile] [Les tissus] [Les suspentes] [Les sellettes] [Parachute de secours] [Anémomètre] [Altimètre] [Variomètre] [Boussole]

Copyright 1994-1998 Fédération Française de Parachutisme - Daniel WOLFF - Tous droits réservés