Sommaire Chapitre précédent

ACTION, REACTION

Chapitre suivant

[Introduction] [Action, réaction] [Forces aérodynamiques] [Spectre aérodynamique] [R.F.A.] [Angles caractéristiques] [Plage d'incidences] [Figures fondamentales] [Polaire des vitesses] [Polaire : Exemples de tracé] [Polaire : Exploitation]

 

Une force (ou une action) désigne en dynamique une cause capable de faire varier la vitesse d'un corps (= d'un objet) . En fait, le terme "capable" signifie qu'il y a variation de vitesse, à moins qu'une autre cause (une autre force) s'y oppose . Cette autre force s'appelle alors la réaction à la première force qui est l'action.

Exemple :

Une locomotive tire un wagon avec une force de traction appelée T . La résistance au roulement du wagon est symbolisée par R. Sur notre schéma, les deux forces sont surmontées par de petites flèches, qui signifient que l'on a affaire à des vecteurs . Ils auront donc :

Une direction : parallèle à celle des rails car nous ne ferons pas voler le train !

Un sens : dans le sens de la traction pour T, dans le sens opposé pour R.

Une origine : toutes deux vont s'appliquer au crochet d'attelage.

Une intensité : dont la valeur sera exprimée pour chaque cas.

1er cas : la locomotive est à l'arrêt :

Les forces appliquées au crochet d'attelage sont nulles,

Leur somme est donc également nulle .

2ème cas : le train roule à vitesse stabilisée :

A la traction T de la locomotive est opposée la résistance au roulement de la locomotive et du wagon, R, d'intensité égale . C'est la description mécanique du phénomène qui impose d'opposer à T, l'action, une réaction qui sera égale à -T.

3ème cas : le train démarre et accélère :

La résistance au roulement, R, n'est pas encore suffisante pour s'opposer à T (entre autre parce que le frottement de l'air n'est pas suffisant à basse vitesse) . Elle est aidée dans sa tâche "de justesse sur le plan mécanique" par une force de réaction I, appelée force d'inertie, due à la variation de vitesse . Tout se passe comme si le train opposait une résistance à la variation de vitesse.

Dans les cas 1 et 2; on dit que le train est en état d'équilibre, même s'il est en mouvement en 2, parce qu'il n'y a pas variation de la vitesse .

On peut aussi dire que l'état d'équilibre est lié à l'absence de force d'inertie .

 

[Introduction] [Action, réaction] [Forces aérodynamiques] [Spectre aérodynamique] [R.F.A.] [Angles caractéristiques] [Plage d'incidences] [Figures fondamentales] [Polaire des vitesses] [Polaire : Exemples de tracé] [Polaire : Exploitation]

Copyright 1994-1998 Fédération Française de Parachutisme - Daniel WOLFF - Tous droits réservés