Sommaire Chapitre précédent

LES REGLES DE PRIORITE EN P.U.L.

Chapitre suivant

[Les règles de priorité en P.U.L.] [En vol] [En ascendance] [Les règles du vol à vue] [Les brevets de parapentiste] [La structure : (Clubs, écoles, Directeur technique)]

 

Un P.U.L. est un Planeur Ultra Léger, défini par la réglementation aérienne comme un planeur (c'est-à-dire sans aucune motorisation) qui décolle et atterrit à l’aide de la force musculaire

De la même manière que sur la route, la fréquentation de plus en plus importante de l'espace aérien a amené la nécessité de définir des règles de priorités afin de gérer les situations de rencontre entre aéronefs . Cependant, comme l'évolution aérienne se fait dans un espace à trois dimensions, et de plus avec des appareils ayant des caractéristiques très différentes, celles-ci sont un peu plus complexes que sur la route.

Elles concernent :

La circulation générale :

  • Les avions motorisés cèdent le passage aux dirigeables,
  • les dirigeables cèdent le passage aux planeurs,
  • les planeurs cèdent le passage aux montgolfières (ballons libres en général).

C'est une règle logique : on cède le passage au plus lent, au moins maniable et au plus fragile vis-à-vis de l'aérologie.

Attention toutefois : aucune règle de priorité n'existe entre les différents types de planeurs :

  • ni entre planeurs et planeurs ultra légers,
  • ni entre deltaplane et parapente,
  • ni entre biplace et monoplace,
  • ni entre pilote expérimenté et élève ...

La liberté est laissée aux pilotes eux-mêmes pour ne pas gêner les évolutions des confrères et donner la priorité suivant les règles dictées par le bon sens et la sécurité de tous...

Priorité entre sol et air :

L'aile en vol a la priorité sur celle qui est au sol, que ce soit au décollage ou à l'atterrissage. En effet, cette dernière est beaucoup plus maniable du fait qu'elle n'a pas à tenir compte des nécessités de maintenir une R.F.A. correcte...

Cependant ...

L'aile qui est en train de décoller a la priorité sur celle qui est en vol.

En approche d'atterrissage, l'aile qui est à l'altitude la plus basse a la priorité sur celle qui est plus haute. Attention toutefois aux différences de taux de chute entre matériels, de plus la plus basse devra dans la mesure du possible accélérer son atterrissage pour libérer au plus vite la zone d'approche (oreilles,...).

 

[Les règles de priorité en P.U.L.] [En vol] [En ascendance] [Les règles du vol à vue] [Les brevets de parapentiste] [La structure : (Clubs, écoles, Directeur technique)]

Copyright 1994-1998 Fédération Française de Parachutisme - Daniel WOLFF - Tous droits réservés