Historique


 

 


Histoire de Grand Vol par Jean-Claude Messmer



Historiquement, le parapente a été inventé en France par deux parachutistes savoyards, Jean Claude BETEMPS et Gérard BOSSON qui avaient trouvé dans cette nouvelle façon de décoller d’un relief, un moyen économique pour s’entraîner à la précision d'atterrissage, une des disciplines du parachutisme sportif.

C’est lors d’un Championnat de France de Parachutisme de Clubs d'Entreprises à LYON en 1980 que j'ai été amené à en discuter avec eux.



Quelques jours plus tard, avec des copains parachutistes, je me rendais à MIEUSSY, un petit village de Haute Savoie pour découvrir cette nouvelle façon de décoller des montagnes qui allait s’appeler le VOL DE PENTE.

La démonstration ne fut pas très convaincante, car pour décoller il y avait plusieurs conditions à remplir. Une pente très raide, une personne de chaque côté pour gonfler la voile et une fois la voile au dessus de la tête, il fallait courir à fond pour espérer décoller.


Il n’y avait pas encore de technique précise et les voiles de saut de l’époque n’étaient pas bien adaptées pour ce nouvel usage. Néanmoins, après une semaine d’efforts, nous avions mis au point une première méthode de décollage que nous avons perfectionné par la suite.



De retour en Alsace, d’autres copains parachutistes avaient également entendu parler du VOL DE PENTE et s’étaient renseignés. Seul problème et de taille, nos montagnes n’étaient pas assez pentues pour décoller et après plusieurs mois de recherche, nous avons enfin trouvé une possibilité de décollage au Ballon d’Alsace sous la statue de la Vierge.


Décollage sous la statue de la Vierge au Ballon d'Alsace


Le vol durait trois minutes, mais tout le monde était content et il n’était pas question de faire un virage supplémentaire, sous peine de faire un atterrissage hors terrain à la ferme du HINTERALFELD. Heureusement que la patronne de l’époque était accueillante et sa tourte au munster un vrai régal !


Ferme Auberge du HINTERALFELD


Dans les années 1980, nous étions tous membres du Para Club de la CUS et souhaitions développer le VOL DE PENTE en Alsace. Nous avons donc passé les premiers examens du "Monitorat Fédéral" qui se sont déroulés à MIEUSSY et qui étaient organisés par la Fédération Française de Parachutisme.


Mairie de MIEUSSY


A cette époque, c’était la Fédération Française de Parachutisme qui avait la délégation pour l’enseignement et la pratique du VOL DE PENTE. A partir de 1987, le nombre des inscriptions explosa pour atteindre plus de 300 débutants pour le seul club existant.

La situation était ingérable et j'ai donc pris la décision de quitter ce club dans lequel je ne me reconnaissais plus.

Rapidement un nouveau club fut crée et il s'appellera Grand Vol. (Sylvie HECKER est à l'origine du nom du Club).

Premier logo dessiné par Jean Michel BERNARDT


Ce fut chose faite le 29 septembre 1988 et depuis nous avons formé plus de 1000 élèves au club et plus d'une centaine de moniteurs et nous avons obtenu rapidement notre affiliation à la Fédération Française de Parachutisme pour le VOL DE PENTE qui allait devenir rapidement le PARAPENTE.


Première Assemblée Générale de Grand Vol avec Solange et Sylvie à l'accueil


Composition du premier Comité de Grand Vol.

  • Sylvie HECKER,

  • Solange SUDERMANN,

  • Christian SUDERMANN

  • Philippe SCHELLER,

  • Jean Michel BERNARDT,

  • Didier MESSMER,

  • Pierre BRY,

  • Daniel CONRATH,

  • Jacques SPIESS,

  • Jean Claude MESSMER,

Nous avons aussi souhaité avoir un parrain pour cette nouvelle école et c’est Eric ESCOFFIER, alpiniste et parapentiste qui accepta avec enthousiasme notre proposition.


Eric ESCOFFIER, alpiniste, parapentiste et parrain du club


Nous avons inauguré notre école lors d’une magnifique cérémonie qui s’est déroulée au Pavillon Joséphine dans le parc de l’Orangerie à STRASBOURG et de nombreuses personnalités du sport ainsi que des élus locaux étaient présents pour cette occasion.

Inauguration du club au Pavillon Joséphine à STRASBOURG


Parmis les premiers moniteurs du club, Raphaël MAES, Sylvie HECKER, Jean Claude MESSMER, Jacques SPIESS, Pierre BRY et Jean Paul BUSSINGER.


Au début, notre siège social était situé dans un petit restaurant italien qui s’appelait "LA MANDRINE" rue de l’Abreuvoir (ça ne s’invente pas) dans le quartier de la Krutenau à STRASBOURG.

Nos premières journées de pente école se sont déroulées sur l’ancienne décharge de MUNDOLSHEIM au Nord de STRASBOURG, entre de vieux frigos, des morceaux de ferraille et une végétation sauvage qui régnait en maître sur les lieux.


Sylvie en pente école avec Sergio


Le matériel évoluant très rapidement, en plus du Ballon d’Alsace, d’autres sites devenaient possibles, le Batteriekopf sur les hauteurs de WILDENSTEIN et le Treh au MARKSTEIN déjà connus par les deltistes.

Ces déplacements demandaient une logistique importante et il apparut assez rapidement qu'il était indispensable de trouver un site plus proche de Strasbourg.  C’est à cette époque, lors d’une séance à WILDENSTEIN, qu'un de nos élèves, Gérard COURTINAT originaire de BREITENBACH, me raconta que des deltas avaient volé il y a quelques années au-dessus de son village !


Décollage du Pelage à Breitenbach


Sans plus attendre, rendez-vous fut pris avec le Maire de Breitenbach, Jean Pierre PIELA, qui est toujours le Maire de la commune, pour lui expliquer mes intentions et le convaincre de sacrifier quelques sapins, pour aménager un petit décollage et faire des essais. Il accepta de me recevoir mais j'avais une certaine inquiétude car j'appris entre temps qu'il avait été élu sur une liste tendance écologiste.


Mairie de Breitenbach


A ma grande surprise, j'ai découvert un homme compréhensif et très intéressé par mon projet et dès le  samedi suivant nous étions sur place pour délimiter le périmètre de coupe et désigner les premiers sapins qui allaient être sacrifiés à la noble cause du parapente.

Cependant les  informations de Gérard pour retrouver l'ancien décollage delta étaient trop vagues et la fôret avait repris ses droits. Néanmoins, au bout de plusieurs semaines de repérage, nous avons localisé un secteur qui pouvait convenir pour un futur décollage, mais les sapins étaient nombreux et de taille impressionnante.

C'est avec notre ami Albert HAAS, le patron de l'Auberge Niedermatten et son copain Bernard ROCHELLE de STEIGE ainsi que quelques membres du club dont le fidèle BUBU, aidés d'un tracteur et armés de tronçonneuses que nous avons commencé le long travail de déboisement qui se poursuit encore aujourd'hui, car les arbres continuent à pousser et cela nécessite des interventions régulières.

Un pré situé en contrebas, au lieu dit "la scierie" sera notre premier atterrissage, certes un peu technique, mais le seul possible compte tenu des performances des voiles de l'époque.


Dessouchage au décollage avec Albert et un copain


Il ne restait plus qu'à trouver une pente école. C'est grâce au père d’Albert, Louis HAAS qui nous a loué le terrain actuel, au dessus de leur ferme Niedermatten que nous pratiquons aujourd'hui toutes nos activités sur le même site. Je me souviens des premières visites de prospection, quand je lui parlais de notre activité, de voiles et de décollages, ce brave homme qui était à mille lieux de nos rêves, nous a permis de les réaliser et je l'en remercie.

La famille Louis HAAS avec les enfants, Léo, Adèle et Albert



Les débuts de Grand Vol


Atterrissage à l'ancienne scierie


Il restait encore un problème de taille car il fallait trouver les financements pour acheter le matériel et un véhicule pour la navette. Ce seront  finalement les membres du Comité de l'époque qui signeront caution sur leurs biens personnels pour que le prêt soit accordé et que l'aventure de Grand Vol commence.

Il y eu également l'aide déterminante de Fernand SOUBEYRAT, concepteur et fabiquant de voiles qui nous a fait confiance et mis à disposition 10 voiles VS que nous avons payées au fur et à mesure de nos rentrées financières.


Fernand SOUBEYRAT



Grand Vol en 1990 à Breitenbach


Pour anticiper des problèmes de gestion de l'activité, j’ai signé avec la Mairie une convention pour garantir la pérennité du décollage, signé les contrats de locations avec les propriétaires des terrains et convenu du montant des indemnités à verser aux exploitants agricoles, afin de pouvoir assurer un développement paisible et structuré du parapente à BREITENBACH.


Le staff dans les caissons d'une lazer


Plus tard et grâce à Jean Pierre PIELA, aux collectivités locales et à EDF, nous avons réussi à faire enterrer la ligne électrique de 20 000 volts qui longeait le terrain d’atterrissage de la scierie et qui représentait un danger pour nos pratiquants, pour un montant des travaux de 600 000 Francs.

Deux compétitrices du club, Sylvie HECKER et Solange SUDERMANN ont participé au Championnat de France de Parapente à St CLAUDE dans le Jura en 1989 et se sont classées 1ère et 2ème, à la grande satisfaction de leur entraîneur de l'époque !


Championnat de France Parapente à ST CLAUDE dans le JURA en 1989


En 1991, Grand Vol a organisé le Championnat de France Cadets à BREITENBACH et fait venir de nombreux jeunes parapentistes entre 12 et 14 ans, auquel a participé notre ami Gauthier MATHIAS qui a fait une belle deuxième place.

Gauthier MATHIAS sur la deuxième marche du podium


Pour l'anecdote, le vainqueur de ce Championnat de France Cadets, était un jeune de 12 ans, un certain Cyprien CHAMPS qui a été longtemps le Président du club "Les Indiens de Montlambert" et qui travaille aujourd'hui dans une école de Parapente à AIGUEBELLETTE à proximité de CHAMBERY.



Championnat de France cadet - 1991


Avec Albert et son équipe de la ferme Niedermatten, nous avons organisé des stages au profit des jeunes du Ministère de la Défense et plus de 200 jeunes de toutes les régions de France ont découvert le parapente et BREITENBACH. Après 5 années, la belle aventure s'est arrêtée suite à une réorganisation interne de ce Ministère et des restrictions budgétaires.

Dernier groupe de jeunes de l' IGESA photographiée devant le local du club

Une plaque a été scéllée dans un rocher en dessous du décollage du Pelage en souvenir d'un "vol crépu" effectué par Jacques SPIESS

Dieu, le diable et ses apôtres lors d'un vol déguisé à l'atterrissage de la "scierie" à Breitenbach

Les Triples Buses à PLANFAIT avec Romain, Thierry et Marc

Ce petit groupe de passionné créé par Romain ARAGON, Serge MILLION et Rémy DUPONT, avait comme objectif de bien voler, bien manger et bien boire entre copains. C’était surtout le prétexte pour organiser des sorties parapente avec les membres du club qui avaient le brevet de pilote mais aussi l'occasion de faire découvrir aux jeunes pilotes de nouveaux sites, ce qui était bien dans l'esprit de l’accompagnateur de club. Ils ont également créés le Challenge Triple Buses qui est devenu plus tard le Challenge Grand Vol et qui a été attribué en 2012 à Bender. Leur première sortie officielle a eu lieu le 14 juillet 1995 et cette bande de joyeux lurons se plaisait à dire que ça volait toujours aux sorties des Triples buses !

Bravo et merci aux Triples Buses pour tout ce qu’ils ont apporté au club, ils resteront dans nos mémoires, comme cet aigle qu’ils m’ont offert à titre honorifique et dont je suis très fier.

Aigle offert à Jean Claude par les Triples Buses


Parapente à ZINAL, au coeur du valais en Suisse avec Jean-Luc RINGUE, Moniteur au club, médecin et alpiniste.

Marc WERNER en 1993, un jeune Moniteur très apprécié par les élèves

 

La Triller de chez Aile de K


Coupe ICARE à ST Hilaire du touvet en 1997 avec Sylvie et le grand Charles

Catherine, Guy et Benoît arrivent au club


Grand Vol a également fait connaître le village de BREITENBACH à de multiples occasions partout en France et à l'étranger. Des reportages qui associent le village et le parapente ont été diffusés à de nombreuses reprises sur FR3 et même sur TF1 au JT de 20h00 présenté par Claire CHAZAL, suite à la tempête de décembre 1999 et des dégâts très importants en forêt.



BREITENBACH au 20h de TF1 avec Claire CHAZAL


En 2000 nous avons ouvert un deuxième décollage au Pelage orienté à l'Ouest et signé  une convention avec l'ONF, pour pérenniser ce nouveau site de décollage à BREITENBACH.


Vue du décollage Ouest


En 2000, nous avons organisé le Challenge FFP de parapente à BREITENBACH, qui fut une réussite sur le plan sportif et logistique, mais qui a malheureusement été perturbé par une météo capricieuse. Le Président de la Fédération Française de Parachutisme Jean François ANGLES était venu en personne avec le Directeur Technique National pour la remise des médailles et la soirée de clôture. Ce Challenge qui avait rassemblé une trentaine de pilotes de tout l'hexagone a été remporté par un ancien membre du club


La plus haute marche pour Catherine RAVANAT


Une première place sur le podium pour Romain



Challenge FFP 2001


En 2001, Alain CARCUAC, un moniteur du club a ouvert un magasin de vente pour le parapente à Breitenbach, mais ce fut pour une courte durée car il avait en même temps un magasin à St Dié et travaillait en plus chez un vigneron...un pari difficile ! 


Un magasin éphémère

En 2002 et après avoir été affilié pendant douze années à la FFP, Grand Vol décide de s'affilier à la Fédération Française de Vol Libre qui entre temps était devenue la Fédération délégataire pour le Vol Libre.

Romain ARAGON, pilier du club et Directeur Technique pendant de nombreuses années décidera de nous quitter pour s'installer dans le Sud avec son épouse Natacha. Il a également conçu le premier site INTERNET grandvol.com qui a permis à nos membres de s'informer, de communiquer et de faire connaître notre association pendant plus de vingt ans. C'est Guy RAVANAT qui prendra la relève du poste de Directeur Technique qu'il assure depuis avec beaucoup de compétence et de dévouement.


Mariage de Romain et Natacha à BREITENBACH


Il y a eu également les journaux du club CARNET DE VOLS et CUMULO PAPYRUS qui furent publiés pendant de nombreuses années grâce à Philippe PEES MARTIN, Catherine et Guy RAVANAT avec les remarquables illustrations humoristiques de Valérie DONIUS. Le premier journal du club, CUMULO PAPYRUS, a été publié à l'initiative de Carine ZETZNER alias l'Asticot.

CARNET DE VOLS et CUMULO PAPYRUS

Pendant ce temps, Eric LEROUX fut le coach pour la compétition à Grand Vol. Il avait mis en place un programme de formation pour inciter les jeunes et les moins jeunes à découvrir la compétition mais la tâche fut difficile !


Eric LEROUX, le "coach" compétition


Il y eut aussi Jean Paul et Véronique BUSSINGER qui avaient mis en place un service de navette avec chauffeur sur le site pour accéder au décollage. Mais la réalité économique s'est rapidement imposée et après quelques années de fonctionnement, il a fallu se rendre à l'évidence et supprimer ce service.



Les sorcières (Anne, Carine et Katia)


Depuis, nous avons participé aux principales fêtes et animations de la vallée pour faire la promotion du parapente et de BREITENBACH.


La fête de la Cerise et du Kirsch à BREITENBACH, le rêve d'une nuit d'été au St Gilles et des salons sportifs à COLMAR et SELESTAT


Grand Vol participe à la fête de noël à BREITENBACH


La fête du Champ du Feu


Nous avons également organisé des actions en faveur des jeunes de BREITENBACH, mais les résultats furent assez décevants. En effet, la plupart d'entre eux font leurs études en ville et le WE ils préfèrent retrouver leurs copains !

Cependant, dans le cadre d'une action menée avec la Communauté de Commune de Villé pour les jeunes méritants de la Vallée, nous avons réussi à intérresser des jeunes et aujourd'hui encore 3 participants à cette action son toujours membres du club et sont devenus des pilotes autonomes.

De nombreuses sorties et déplacements ont aussi été organisés dans les Alpes, le Massif Central, les Pyrénées, l’île de la Réunion et le Maroc.



Jumelage avec le club de Parapente de FAUCIGNY


Photo de groupe avec la Chicken Cup


ANDELSBUCH en Autriche, vol et gastronomie


Quartier Général du mois d'Août à ANNECY


Stage SIV des Moniteurs à ANNECY


Stage Dents Longues dans les Alpes du Sud


Stage parapente à l'île de la REUNION


Stage parapente au Maroc


Stage en Andalousie


Vacances et parapente en Turquie (Oludeniz)


Jean Claude et Michel DIEDRICH


Soirée sanglier à la broche avec Hubert et Bertrand


Nous avons aussi fait découvrir le parapente à de nombreux jeunes, des scolaires, des scouts, des associations et des comités d’entreprise tels que, Air France, Arte, Kronenbourg, l’Ecole Polytechnique, la Gendarmerie, la Protection Civile et bien d’autres encore.


Découverte avec les jeunes de la ville d' Illkirch Graffenstaden


Fête du parapente en famille avec Bender et Hubert

Retrouvailles à SAMOENS le 16 août 2012 entre deux vieux amis, Jean Claude MESSMER et Gérard BOSSON,deux précurseurs du VOL DE PENTE (parapente)

Les affiches de Grand Vol


Les Directeurs Techniques de l'Ecole Grand Vol depuis 1988

Depuis, de nombreux bénévoles, dirigeants, moniteurs, animateurs, accompagnateurs, biplaceurs et membres du club se sont joints à nous pour assurer la relève et permettre à GRAND VOL de continuer cette belle histoire.

Jean Claude MESSMER, Raphael MAES, Daniel CONRATH, Christian et Solange SUDERMANN, Philippe SCHELLER, Jean Luc RINGUE, Jean Luc HUSSER, Jacques SPIESS, Alain DESCHODT, Jean Luc PLAZZA, Hervé MESNILDREY, Jean Yves POULET, Jean Paul  BUSSINGER, Pierre BRY, Romain ARAGON, Marc WERNERT, Gérard COURTINAT, Philippe PEES MARTIN, Thierry LEFEBVRE, Jean Louis SMETS, Alain CARCUAC, Stéphane RICHARD, Bernard JOURDAIN, Antonio MEXIA, Denis HERBRECH, Jean Luc HEIMBURGER, Marc FORMOSA, Rémy DE BAILLOU, Philippe NIVARD, Michel WOLFF, Guy RAVANAT, Catherine RAVANAT, Benoit RAVANAT,  Hubert SCHWENTZEL, Eric LEROUX, Vincent ZIMMERMANN, Bernard HECKMANN, Gauthier MATTHIAS, Stéphane THIEBAUT, Katia LEONI, OPPERMANN Bertrand,  Anne WINTZER, Carine WINANDY, Benoit JESTER, Philippe PRIN, et tant d'autres...

 

NE LES OUBLIONS PAS


  


 Eric ESCOFFIER, Gérard BLANDIN, Hubert SCHWENTZEL


Eric ESCOFFIER

Alpiniste et parapentiste, il étaiit également le parrain de l'école. Il a disparu en montagne lors de l'ascension du Broad Peak le 29 juillet 1998 au Pakistan.

Gérard BLANDIN

Président de la FFVL en exercice, il est décédé dans la nuit du 3 au 4 février 2003 au Wexham Park, un hopital près de Mondres. Il était en déplacement pour la FFVL.

Hubert SCHWENTZEL

Moniteur à l'école et pilier du club, Hubert est mort accidentellement lors d'une séance de vols à Breitenbach le 29 Octobre 2011.



Hommage à Hubert SCHWENTZEL